Terroristes "anti-juifs"

Publié le par elie


 
Monde: Le bréviaire de la haine envers les juifs depuis 30 ans
(L'investigateur)
date: 2003-11-18 | rapporteur d'info: Robert

 

Voici une chronologie des attentats anti-Juifs les plus meurtriers au cours des trente dernières années. Ils ont la particulartité de ne pas avoir été pratiqués dans le but de combattre un état mais de tuer des êtres humains pour leur qualité de Juif.

- 5 septembre 1972 : Dix-huit morts dont onze athlètes israéliens aux Jeux olympiques de Munich (Allemagne) lors d'une prise d'otages par l'organisation palestinienne Septembre noir.

- 3 octobre 1980 : Quatre morts et une vingtaine de blessés dans un attentat à la moto piégée contre la synagogue Copernic à Paris. Après quatre années d'enquête, l'attentat est attribué au Front populaire pour la libération de la Palestine -commandement spécial (FPLP-COSE).

- 9 août 1982 : Six morts et vingt-deux blessés dans une fusillade dans le restaurant Goldenberg situé rue des Rosiers, dans le vieux quartier juif de Paris. Le ministre de l'intérieur, Gaston Defferre, mettra implicitement en cause le groupe palestinien Abou Nidal.

- 6 septembre 1986 : Vingt-deux morts (outre deux terroristes) et trois blessés dans un attentat contre la synagogue Neve Shalom à Istanbul. Le groupe Abou Nidal est accusé. Selon le New York Times du 4 janvier 1987, Damas, Téhéran et Tripoli seraient impliqués.

- 17 mars 1992 : Vingt-neuf morts et deux cents blessés dans un attentat contre l'ambassade d'Israël à Buenos Aires (Argentine). Des groupes favorables à l'Iran sont accusés d'être impliqués.

- 18 juillet 1994 : 85 morts et 300 blessés dans l'explosion d'une voiture piégée contre une mutuelle israélite à Buenos Aires (Argentine). Des groupes favorables à l'Iran sont accusés d'être impliqués.

- 11 avril 2002 : 21 morts, dont quatorze touristes allemands, dans l'explosion d'un camion-citerne contre la synagogue de la Ghriba à Djerba (Tunisie). L'attentat est revendiqué par le réseau terroriste Al-Qaida.

- 28 novembre 2002 : Quinze morts dont trois Israéliens (outre trois kamikazes) contre un hôtel à capitaux israéliens à Mombasa (Kenya). Au même moment, deux roquettes manquent de peu un avion de la compagnie israélienne Arkia qui décollait de Mombasa avec 261 passagers. Al-Qaida revendique ces deux attentats "contre des intérêts juifs".

- 16 mai 2003 : 33 morts (outre douze kamikazes) dans une série d'attentats à la bombe et à la voiture piégée à Casablanca (Maroc), notamment contre le Cercle de l'alliance israélite et près d'un ancien cimetière juif. 87 personnes, dont trois kamikazes "rescapés", seront condamnées. Toutes sont accusées d'appartenir au mouvement intégriste de la Salafia Jihadia.

- 15 novembre 2003 : Deux attentats à la voiture piégée contre deux synagogues d'Istanbul (Turquie) - la synagogue Neve Shalom, dans le quartier historique de Beyoglü, au coeur de la ville, et celle du quartier de Sisli, distant de deux ou trois kilomètres - font 23 morts et environ 300 blessés, selon un bilan provisoire.

(L'investigateur - Disclaimer) ajoutée le 2003-11-18

http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=7510.5

 

Commenter cet article