Egypte exemplaire en droit de l´homme, Israël néo-nazisioniste.

Publié le par mai_si

Ecouter la voix enraillée des opprimés.
-----
Conseil des droits de l'homme 

L'Égypte condamne fermement toutes les violations des droits de l'homme et du droit humanitaire international commises par Israël. 

source: United Nations Press Release 23 janvier 2008

-----

EGYPTE: Un Soudanais tué par balle en tentant de s`infiltrer en Israël par l`Egypte

AL-ARICH (Egypte), 19/02 - Un Soudanais a été tué par balle mardi à l`aube par la police égyptienne en tentant d`entrer illégalement en Israël, a-t-on appris auprès des services de sécurité égyptiens.

Agé de 50 ans, l`homme s`efforçait de franchir les barbelés à la frontière égypto-israélienne, au sud de la ville de Rafah, lorsqu`il a été sommé de s`arrêter par la police, a indiqué un responsable de ces services. Ayant refusé d`obtempérer, les policiers égyptiens ont tiré, le tuant sur le coup, a-t-il précisé sous couvert de l`anonymat.

Quatre Chinois, deux Népalais et deux Erythréens ont par ailleurs été interceptés mardi, plus au sud, alors qu`ils tentaient de franchir la frontière, a-t-il précisé.

Samedi, une Erythréenne de 37 ans a été tuée par balle dans les mêmes conditions. Ses deux filles de huit et dix ans se trouvaient avec elle. La frontière israélo-égyptienne s`étend sur 250 km, de l`extrémité sud de la bande de Gaza à Eilat, le long du désert du Sinaï.

Le secteur connaît un important trafic, notamment de drogue, mais aussi de travailleurs clandestins vers Israël. D`après le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), plus de 1.500 immigrants clandestins, origi- naires d`Afrique, se sont infiltrés en Israël par la frontière égyptienne depuis le 1er janvier 2008.

Des dizaines de clandestins, en particulier africains, ont été arrêtés ces derniers mois par la police égyptienne. Plusieurs d`entre eux ont été tués alors qu`ils tentaient de franchir la frontière.

source: angolapress

-----

Un réfugié soudanais a été tué mardi par un policier égyptien alors qu’il tentait de traverser la frontière entre le Sinaï et Israël. Plus d’un millier d'expatriés, en majorité des africains, se sont introduits dans le pays depuis le début de l’année civile, selon des chiffres du Haut Commissariat israélien pour les réfugiés, alors que huit cents demandeurs d’asile sont incarcérés dans la prison de Kziot dans l’attente d’une réponse des autorités.

Le gouvernement a par ailleurs récemment accordé le statut de réfugié permanent à 600 personnes originaires du Darfour, alors que plus de 6.000 sans-papiers vivent actuellement en Israël.  

source: israëlinfos

Commenter cet article