Dis-moi qui tu fréquentes je te dirais qui tu hais!

Publié le par mai_si

On prend moins le risque de se faire égorger en critiquant des juifs israëliens.
-----

LETTRE OUVERTE A SINE, ‘’dessinateur’’ à ‘’Charlie Hebdo’’
Publié par Gérard Darmon le 29/2/2008 (39 lus)
‘’Quand on voit à la télé des images de Gaza, on ne peut s’empêcher d’avoir les tripes qui se nouent ! Voir le dénuement imposé par l’occupant israélien à toute la population palestinienne, assister à la punition collective administrée devant la coupable passivité du monde entier est tout à fait intolérable. Je ne supporte plus les gens d’une inaltérable mauvaise foi qui continuent de trouver, coûte que coûte, des circonstances atténuantes à l’attitude inhumaine des gouvernants israéliens. Malgré les conditions diaboliques qu’ils endurent depuis tant d’années, je trouve les palestiniens étonnement maîtres d’eux. Après avoir subi autant de privations, de frustrations et d’humiliations, je m’étonne même, tout en m’en réjouissant, qu’il n’y ait pas plus de kamikases dans leurs rangs.‘’A me taper la tête contre les murs et à m’arracher les poils du cul, 07/06’’ (Siné Charlie Hebdo 30 Janvier 2008)

Et bien c’est du propre, Siné. Cracher dans la soupe qui te nourrit.

Lancer un clin d’œil aguicheur aux islamistes, en plein procès contre ‘’Charlie Hebdo’’. Pas joli, mais pas joli du tout.


En fait, si j’ai bien compris, tu prépares tes arrières pour collaborer un jour dans un prochain ‘’Charia Hebdo’’. Avec de tes articles en ‘’cinquième colonne’’ ! Du propre ! A mon sens !

Tu me diras il y a, en notre pays, une tradition à ça.

Ainsi tu dis aux barbus dans ta dernière mouture (‘’Charlie Hebdo’’ du 30 Janvier) – car tu le sais bien qu’ils le lisent dans tous les sens, les barbus, ‘’Charlie Hebdo’’ – tu ‘’t’étonnes qu’il n’y ait pas plus de kamikases dans leurs rangs’’. C’est une invite à ceux de Gaza pour qu’ils ne se contentent pas seulement de lancer des roquettes sur les jardins d’enfants israéliens, ou de temps en temps quelques hommes-bombes-inhumaines .Tu en veux plus.

Les sionistes et le dénuement palestinien te ‘’nouent les tripes’’, tu dis.

Et le ‘’dénuement’’ d’une mère qui se prive volontairement de ses enfants pour les faire sauter, ça a pas l’air de ‘’te nouer les tripes’’, et les 7 milliards et demi d’euros qui leur serviront avec ta participation et ta bénédiction à se fournir en armes, pour te faire jouir par un feu d’artifice de chair de sionistes, tu y penses, petit Nasrallah de mes deux ?

Tu dis ‘’la punition collective des Palestiniens’’ ? Et la ‘’punition collective’’ préparée depuis toujours par les pays arabes contre Israël, et aujourd’hui par l’iranien et son avant poste du Hezbollah et du Hamas, prononçant à l’égard des Juifs les mêmes mots qu’employait Hitler, préparant ouvertement le même projet, cela ne semble pas plus t’émouvoir qu’à Pol Pot le sort des Cambodgiens, à Staline le sort des Ukrainiens, des Juifs et des opposants, à Poutine le sort des Tchétchènes, aux dirigeants soudanais le sort du Darfour, etc. etc.

Mais dans le fond tu as raison tu joues la bonne carte, un juteux p’tit fond de commerce en perspective, une petite occupation pas méchante du tout. ‘’L’occupation’’ y’a qu’ça.

Y’a toujours des connards qui leur feront la courte échelle aux minables ennemis de la liberté. Mais avec toi, pour la bonne conscience, on t’la refait pas.Ton côté p’tit bourge qui sait tout.

Mais redescends Siné, ou retourne te faire voir chez les Grecs, comme la dernière fois où je n’avais pas a payer ‘’Charlie Hebdo’’ pour lire tes conneries.

Tiens, tu peux même te préparer à leur faire des caricatures antisionistes à ‘’Charia Hebdo’’, ou encore à rééditer celles de tes archives. Cette fois succès assuré. J’en ai aussi si tu en veux des bonnes. Tirées de La Pravda.

Tu vois, une nouvelle carrière pour toi, sans reconversion. Plutôt une conversion, tu y penses ! Alors accourront vers toi, ô lumineux scribe M’Siné Bouch Ali, les vierges d’en haut, oui vers toi-même, docte penseur aux idées aussi noires que le sang de ton encre.

Et pendant que les chairs sionistes éclateront, tu éclateras de rire avec les ‘’palestiniens humiliés’’ juchés sur les toits, se distribuant des bonbons après avoir fait la bombe.

Et si un de ces salauds de sionistes te fait un procès, à toi et à ‘’Charia-Hebdo’’ pour apologie de meurtre, alors ton petit ami Vergès te défendra en tant qu’ancien compagnon de route.

Et si - comme c’est de plus en plus évident - ta main tremblante accuse une Sinélité certaine d’écolier-attardé-écolo-la branlette-sous-le bureau et les choquottes aux ‘’tripes’’, tu pourras prendre comme ‘’nègre’’ ton antisioniste préféré Marc Edouard Nabe.

Je sais ça te fait chier, et pourtant tu leur dis bien, à ces Palestiniens trop ‘’maîtres d’eux’’ qu’ils se lâchent. Ça te tenaille de les pousser. Faut y aller, les gars, et comme chantait Houm Kalsoum ou les hordes nazies, ou staliniennes, ‘’Egorge, égorge !’’

Et puis, ça prend pas ta pudibonde petite phrase, comme pour te couvrir : ‘’…tout en me réjouissant n’y en ait pas plus de kamikases’’.

Mille merci Siné de ta mansuétude incendiaire de cardinal allumant le bûcher. Ta petite phrase dans le genre de Voltaire : ‘’les Juifs, la pire race du monde, mais il ne faut pas les brûler’’. Toi, prudent, tu dirais plutôt ‘’sionistes’’. Un autre ‘’détail’’.

Enfin Siné je comprends maintenant pourquoi tu disais toujours que tu t’arrachais ’’les poils du cul’’, tu préparais ta re-conversion en parfait petit barbu poseur de bombes.

source: Resilience

Commenter cet article