Israel fait des économies, 220 milliards d´euros de dette.

Publié le par mai_si

Pour avoir une idée, le déficit public de la France a représenté 2,7% du produit intérieur brut (PIB) en 2007, la dette publique s'élève à 64,2% du PIB, avec un montant total à 1.209,5 milliards d'euros.

-------------------

Le gouvernement israélien vient de publier la dette long terme de l’Etat Hébreu. Selon les chiffres publiés cette semaine par le Ministère israélien des Finances, le passif à long terme d’Israël s’élève fin 2007 à quelques 220 milliards d’euros, tandis que les actifs sont évalués à 57 milliards d’euros sur la même période. Ces actifs sont principalement composés de 9 milliards d’euros en actifs court terme, de 27 milliards à moyen terme, de 9 milliards en prêts à long terme et de quelques 13 milliards d’euros en investissements.

Ces comptes ne prennent toutefois pas en compte les infrastructures et terrains appartenant à l’Etat et gérés par l’Administration foncière israélienne (ILA).

Quant à la dette, elle n’a jamais été aussi élevée, pour atteindre un record d’endettement de 3200 euros par Israélien, un niveau encore très bas comparé aux états européens et surtout aux Etats-Unis. Pour cette année, le budget 2007 a été consommé à 96%, permettant quelques économies substantielles. Ainsi, le Ministère de la Défense n’aura utilisé que 93% de son budget, celui de l’Education Nationale 94% et enfin la Santé 97%. Les dépenses sont bien encadrées.—

-xl-

Par David Rosenfeld
IsraelValley

Commenter cet article