Ce que le Hamas entend par "une trêve de six mois avec Israël"

Publié le par mai_si

6 mois pour quoi faire?
---------------------


Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, "propose une trêve de six mois à Israël en échange d'une levée du blocus israélien sur Gaza", a déclaré l'ex-ministre des Affaires étrangères, Mahmoud al-Zahar.

Video: http://www.france24.com/fr/20080425-manifestation-massive-soutien-hamas-israel-gaza-rafah-blocus-palestine&navi=MONDE?q=node/1337069

-----------------


Chaque terroriste a un message pour les Juifs. Le premier dit :

« Mon message aux Juifs méprisables est qu'il n'y a d'autre Dieu que Allah et que nous vous poursuivrons partout ! Notre nation boit du sang et il n'y a pas de meilleur sang que celui des Juifs. Nous ne vous laisserons pas en paix avant d'avoir étanché notre soif avec votre sang et la soif de nos enfants avec votre sang. Nous ne vous laisserons pas tranquilles tant que vous n'aurez pas quitté les pays musulmans. »

Le second terroriste dit ceci :

« Au nom d'Allah, nous vous détruirons, nous vous ferons exploser, nous nous vengerons de vous [et] nous purifierons la terre de votre présence, vous porcs qui avez souillé notre pays... Cette opération est une vengeance contre les fils des singes et des porcs. »

Pour l'un des terroristes sa mort sera un mariage avec les Vierges du Paradis :

« Je dédie ce mariage [ mort pour Allah] à tous ceux qui ont fait d'Allah leur but, le Coran leur constitution et le Prophète [Muhammad] leur modèle. Le Jihad [la guerre sainte] est la seule manière de libérer la Palestine – la totalité de la Palestine – de l'impunité des Juifs. »

Le message adressé à la mère de l'un des terroristes lui enjoint de se réjouir lors de sa mort et donc de son « mariage » avec les « Vierges du Paradis. »

« Ma chère mère, toi qui a pris soin de moi, je sacrifie ma vie aujourd'hui pour intervenir pour toi [le Jour du Jugement]. Oh mon amour et mon âme, essuie tes larmes, ne sois pas triste. Au nom d'Allah, je vais accomplir tout ce à quoi j'ai aspiré. Je ne veux pas te voir triste le jour de mon mariage avec les Vierges du Paradis. Sois donc heureuse et ne sois pas triste, parce que, au nom d'Allah, l'existence après la mort c'est le Paradis miséricordieux d'Allah. »

Dans ce clip on voit la scène d'adieu entre la mère et son fils terroriste pendant laquelle elle l'aide à se revêtir de sa veste militaire. On entend, en arrière plan, les paroles : "Ma chère mère, ne pleure pas pour nous."

Pour voir la vidéo du Hamas : buvez le sang des Juifs, cliquez ici

De telles paroles ressemblent étrangement à celles d'une vidéo musicale diffusée par la télévision officielle de l'Autorité Palestinienne pendant des années. Un jeune garçon y demande à ses parents de se réjouir de la mort qu'il recherche. En voici quelques paroles :

« Ma bien aimée, ma mère, la plus chère pour moi,
réjouis-toi de mon sang [versé] et ne pleure pas pour moi »

Palestinian Media Watch a remarqué que, très souvent, le message final des Palestiniens qui partaient pour des missions suicide reflétait les messages qu'ils avaient entendus dans les médias de l'Autorité Palestinienne. Vous pouvez voir cette vidéo en cliquant ici.

Après avoir filmé leurs adieux, les deux terroristes suicide du Hamas se sont rendus au Karni Crossing [ Passage Karni ] et ont tué un soldat israélien.

Dans ce clip il y a également des scènes dans lesquelles on voit la préparation d'un tunnel où l'on cache des explosifs.

Le Hamas a publié cette vidéo sur son Site Internet en février 2006 – après les élections parlementaires palestiniennes. L'acte terroriste glorifié dans cette vidéo a été commis il y a un peu plus d'un an, le 7 décembre 2004.

Transcription de la vidéo du Hamas

« Mon message aux Juifs méprisables est qu'il n'y a d'autre Dieu que Allah et que nous vous poursuivrons partout ! Notre nation boit du sang et il n'y a pas de meilleur sang que celui des Juifs. Nous ne vous laisserons pas en paix avant d'avoir étanché notre soif avec votre sang et la soif de nos enfants avec votre sang. Nous ne vous laisserons pas tranquilles tant que vous n'aurez pas quitté les pays musulmans. »

« Au nom d'Allah, nous vous détruirons, nous vous ferons exploser, nous nous vengerons de vous [et] nous purifierons la terre de votre présence, vous porcs qui avez souillé notre pays... Cette opération est une vengeance contre les fils des singes et des porcs. »

« Je dédie ce mariage [ mort pour Allah] à tous ceux qui ont fait d'Allah leur but, le Coran leur constitution et le Prophète [Muhammad] leur modèle. Le Jihad [la guerre sainte ] est la seule manière de libérer la Palestine – la totalité de la Palestine – de l'impunité des Juifs. »

« Ma chère mère, toi qui a pris soin de moi, je sacrifie ma vie aujourd'hui pour intervenir pour toi [le Jour du Jugement]. Oh mon amour et mon âme, essuie tes larmes, ne sois pas triste. Au nom d'Allah, je vais accomplir tout ce à quoi j'ai aspiré. Je ne veux pas te voir triste le jour de mon mariage avec les Vierges du Paradis. Sois donc heureuse et ne sois pas triste, parce que, au nom d'Allah, l'existence après la mort c'est le Paradis d'Allah miséricordieux. »

« Ma chère mère, ne pleure pas pour nous, nous devons chercher, ma mère, l'aide d'Allah. Ma chère mère, ne pleure pas pour nous, nous devons chercher, ma mère, l'aide d'Allah. »
[ Site Internet du Hamas, 12 février 2006 ]

http://paris1.mfa.gov.il/mfm/Data/91653.htm

-------------------

Déclarations de leaders du Hamas

1- Khaled Mashal, chef du Hamas (réside en Syrie)

Lors d’un rassemblement marquant le 3ème anniversaire de la mort de Cheikh Yassin, Al-Jazeera, 6 avril 2007

              

« Nous ne renoncerons jamais à un pouce de la patrie, à aucun de nos droits ni à n'importe quelle partie de notre terre. (…) Nous utiliserons les moyens de la résistance, qui ne consistent pas en une ligne droite, mais utilisent des frappes, des conflits, cycle après cycle, des attaques et des retraits. (…) Le Hamas a été et sera toujours fort dans le jihad (guerre sainte) et l’Istishad (attentats-suicides)

 

2- Khaled Mashal à la conférence de Jérusalem en Algérie

Al-Aqsa TV, 29 mars 2007

 

« Il y a un début d’éveil [parmi les Arabes]. Les gens sentent qu'il n'y a pas d’autre choix que d’être ferme, c’est un chemin à suivre, particulièrement maintenant que nous avons des chefs qui, nous l’espérons, réclamerons la fermeté et la fin de toute nouvelle concession. La résistance nationale arabe et islamique a montré ses possibilités. Elle a réussi à être ferme en Palestine, en Irak et au Liban. »

 

3- Khaled Mashal lors du « Jour de la terre »

Pal-Media, Falastin Alan-internet, 29 mars

 

« Les objectifs stratégiques du mouvement Hamas commencent par la résistance [c-a-d le terrorisme] dont elle ne s’écartera pas. Toute discussion pour que le Hamas abandonne la résistance du fait qu’il est au gouvernement est vaine. (…). La résistance arrive par vagues, succession d’attaques et de retraits, de hauts et de bas ; le Hamas demeure fidèle à son serment et au chemin de la résistance. (…) L'accord de La Mecque et l'établissement d'un gouvernement d'union ne signifient pas que les plateformes (des factions palestiniennes) ont été unies et que le Hamas est maintenant le Fatah ou vice versa, mais plutôt que nous avons été d'accord sur un plan d'action commun avec chaque faction conservant ses idées et sa politique. »

 

4- Khaled Mashal avant le Sommet arabe de Riyad

A-Shuruq al-Yawmi, Algerie, 26 mars

 

« Il est temps que les Arabes fixent une stratégie, nous ne ferons pas de concessions. La série des concessions doit s’arrêter. Il n'y aura aucune concession sur Jérusalem, Al-Aqsa ou le droit au retour. »

 

5- Ismaël Haniyeh, Premier ministre palestinien

Interview au journal saoudien Al-Jazeera, 2 avril

 

« En ce qui nous concerne, l’affaire est réglée une fois pour toutes. C’est réglé par notre culture politique, notre pensée islamique et notre culture jihadiste sur la base de laquelle nous entreprenons nos démarches. Le fait de reconnaître les Israéliens est hors de question. »

 

« Nous avions préconisé l'établissement d'un Etat palestinien dans les frontières de 1967, avec Jérusalem comme capitale et le retour des réfugiés. Pour ceci, nous déclarerons une trêve, mais pas une reconnaissance d’Israël. C'est notre point de vue au Hamas. »

 

6- Mahmoud al-Zahar, ancien ministre palestinien des Affaires étrangères

A-Sabeel, Jordanie, 10 avril

 

« Nous considérons les accords d'Oslo comme une erreur politique. (…) Qui a dit que nous avons cessé la résistance ? C'est de la propagande de la part de ceux qui n'ont jamais cru à la résistance. Avons-nous cessé de construire des armes ? Avons-nous baissé les bras ? Pourquoi Israël parle-t-il de la possibilité d'envahir Gaza ? Est-ce parce qu’il n’y a aucune résistance ? La résistance a des objectifs qui peuvent être temporaires ou permanents. Un des objectifs provisoires est d’en finir avec l’occupation d'une partie des territoires occupés. Nous, à Gaza, avons expulsé l’occupation par la résistance. Ce qui est nécessaire maintenant pour la résistance c’est d’agir dans tous les secteurs occupés comme Jérusalem et d’utiliser tous les moyens possibles. »

 

7-  Mahmoud al-Zahar

Séries d’interviews fin mars et début avril (PalMedia, 31 mars ; Falastin Alan –internet, 1er avril ; Al-Aqsa TV et Al haqiqa a-Dawliyah, 4 avril)

 

« Des frontières permanentes signifient la reconnaissance d'Israël, alors que des frontières provisoires signifient juste un cessez-le-feu ou une situation de fait. Nous disons que même si nous obtenons 99% de la Palestine, nous considérerons que nous sommes dans des frontières provisoires. (…) Nous faisons la différence entre le but et la méthode ; la Palestine historique est le but, la négociation est une méthode. »

 

Al-Zahar a indiqué qu'il n'est pas opposé à des discussions avec Israël, mais « il ne s’agit que d’un moyen, pas d’un choix stratégique, pas d’un but. Nous pouvons parler avec Israël comme nous le faisons aujourd'hui, indirectement, avec l'Egypte comme médiateur, pour échanger des prisonniers ; les entretiens ne sont pas interdits, mais ils ne doivent pas être un but. »

 

 « L'initiative arabe a posé des conditions qu'Israël ne pourra jamais accepter, telles que les frontières de 1967. Israël ne quittera jamais Jérusalem par la négociation. Ils rejettent le droit au retour.

- Question : Mais il y a un danger hypothétique dans l'initiative arabe, à savoir, si Israël agrée, le reconnaîtrez-vous ?

- Réponse : C'est un danger. (…) Le Hamas s’oppose à l'initiative arabe et il y a une différence entre sa politique et celle du gouvernement. Nous ne reconnaîtrons jamais la légitimité de l’occupation. »

 

Al-Zahar a affirmé que le Hamas avait pu empêcher que deux grands pays musulmans normalisent leurs relations avec Israël.

 

8- Ismaël Radwan, porte-parole du Hamas

Sermon à la mosquée de Gaza, vendredi 30 mars (Palestine TV)

 

Il a cité un Hadith (paroles attribuées au prophète Mahomet), déclarant : « Le jour du jugement viendra quand les musulmans tueront les juifs. » Il a allégué que les réparations qu’Israël effectue près de la rampe Mugrabim à Jérusalem ont été conçues pour détruire la porte Mugrabim et reconstruire le Temple [juif].

 

Appelant au jihad (guerre sainte) pour défendre Al-Aqsa, Radwan a indiqué que la Palestine et Al-Aqsa ne seraient pas libérées par des conférences, des décisions internationales ou des négociations, mais par le pistolet, parce que l’occupation ne connaît que la force. Il a conclu en disant que l'honneur ne sera pas retrouvé pour la Palestine, ni sa libération atteinte, sans jihad, comme l’a prévu Allah dans le Coran. »


http://paris1.mfa.gov.il/mfm/web/main/document.asp?DocumentID=112622&MissionID=31

--------------------------

Charte du Hamas

Palestine : 1 Muharram 1409 Hijri

18 août 1988

 

Au nom d'Allah Clément et Miséricordieux

 

" Vous êtes le meilleur des peuples de l'humanité ; vous ordonnez ce qui est bon et interdisez ce qui est mauvais, et vous croyez en Allah. Et si les gens du Livre (juifs et chrétiens) avaient eu cette foi, cela aurait été préférable pour eux. Quelques-uns sont croyants, mais la plupart sont pervertis. Ils ne sauraient vous causer que des dommages insignifiants. S'ils s'avisent de vous faire la guerre, ils tourneront bientôt le dos et ne seront point secourus. L'ignominie sera leur lot s'ils ne cherchent pas une alliance avec Allah et avec les hommes. Et ils s'attireront la colère de Dieu et la misère s'étendra encore comme une tente au-dessus de leurs têtes. Telles seront leurs souffrances parce qu'ils ont refusé de croire aux signes d'Allah et ont injustement assassiné les prophètes ; ce sera le prix de leur rébellion et de leurs iniquités " (Coran, III, 106-108).

" Israël existera et continuera d'exister jusqu'à ce que l'islam l'anéantisse comme il a anéanti d'autres auparavant " (Le Martyr, Imam Hassan al Banna, de mémoire sacrée).

" Le monde Islamique est en feu. Chacun de nous doit y jeter un peu d'eau, même en quantité infime, pour éteindre l'incendie, sans même attendre les autres " (Cheikh Amjad al-Zahawi, de mémoire sacrée).

 

Au nom de Dieu Clément et Miséricordieux

en entier sur: http://paris1.mfa.gov.il/mfm/web/main/document.asp?DocumentID=82644&MissionID=31

Commenter cet article