"La mosquée al Aqsa n'est pas celle que tout le monde connait"

Publié le par mai_si

"La mosquée de Omar peut brûler s'effondrer, fondre, disparaître..."
------------


les media, l'histoire et les faits: La palestine, Israël et al Quds-Yarushalem

J'adore regarder la télé. Je suis un fou d'images et j'ai une petite collection de primitifs et de naïfs marocains (enclose dans un coffre en Suisse, avis aux interessés) qui rendrait fous le plus passionné des amateurs d'art. Cette passion ne date pas d'hier. Elle remonte à une année où j'ai étudié le sanskrit. Durant l'un des cours le professeur nous a expliqué que la racine sanscrite du mot latin "savoir" équivalait ou avait pour origine éthymologique le mot sanscrit "voir".


Bingo! du jour au lendamain rien n'avait plus de sens. Quand un descendant du latin (un français par exemple, ou un espagnol, ou un anglais un italien un roumain voire un allemand)parle de ce qu'il sait un descendant du sanscrit ne comprend que ce qu'il voit. ça vous semble un peu tiré o*par les cheveux? alors je vais vous donner un cas concret tiré de l'histoire des guerres israelo-palestiniennes (histoire à laquelle comme vous avez pu le constater je m'interesse en général trés peu.)

Je vais prendre l'exemple de la mosquée Alqsa, celle que tout le monde connait.le Har Ha-Bayit, je crois en hébreu. tout le monde sait où elle est construite et tout le monde sait qu'elle est la pierre d'achoppement de tout accord de paix entre Tel aviv et Ramallah. Chacun de ces deux gouvernements voudrait jerusalem/yarushalem/alQods pour capitale. Et bien figurez vous, voilà ce que j'ai découvert. la mosquée al Aqsa que tout le monde connait n'est pas celle que l'on voit tous les jours à la télévision. le connu n'est pas le visible, un truc à vous rendre fou voire mystique (mais peut être pas socialiste à la sauce contemporaine).

Depuis des années maintenant (je m'amuserai peut être un jour à chercher le jour exact -ça peut faire l'objet d'une thése d'ailleurs)les média montrent le dôme de Omar chaque fois qu'ils parlent de la mosquée Alaqsa. Cela se fait si naturellement que personne n'y voit malice. Même les militants de la cause palestiniennes, qu'ils soient gauchistes, neutres ou islamistes comme on dit le font. ils confondent alQuds et le dôme de Omar. ils montrent le dôme de Omar pour parler d'Alquds.

Je dis quand même que c'est faire trop d'honneur à Omar (S.'Tafaahu LLaaHu bi Rahmatihi)que de faire passer sa mosquée pour celle où le prophète (Sal'AM) affirme avoir prié avec les autres prophètes.

La mosquée de Omar peut brûler (cela lui est déjà arrivé) s'effondrer, fondre, disparaître, car tout doit disparaître -wa yabqaa wajhu Rabika,ce n'est jamais qu'un tas de pierres en minuscules. Entre lesquelles des gens pieds nus viennent, à l'image de Moïse, prier et interpeller leur dieu. les sables du Mont Sinaï suffiront amplement à remplacer cette mosquée.

La mosquée Alquds ce n'est pas un tas de pierres, c'est un symbole. Pour les musulmans, c'est le symbole de la dernière alliance, celle que Dieu a noué avec son prophète (Sal'AM) et qui a fait de lui le sceau de la prophétie. ceux qui recherchent le temple de salomon ne le recherchent pas sous le dôme de Omar(là ils ne font que de l'archéologie ce qui est légitime parce qu'ils sont chez eux) mais sous le saint des saints, AlQuds Al MaQdish au risque de le faire s'effondrer.

Peut être n'ont-ils pas compris que l'empire de Salomon est dans le ciel et non pas sous terre, là où il n'y a que les morts en mauvaises compagnie. Comme tout empire de Bnai/bani adam d'ailleurs ou de tout élu. s'ils ne l'ont pas compris il faut leurs aînés le leur expliquent, le sanhédrin si nécessaire, Torah en main.

Évidemment certains vont s'empresser de s'emparer de ce que je dis pour à nouveau crier à la manipulation des sages de Sion. Je les invites d'ores et déjà (un certains nombres d'entre eux sont musulmans comme moi) à mesurer leurs parole selon les règles du Rahman quand ils parle du Mizan, les lois de la gravité intersidérale si l'on préfère. J'ai d'ailleurs pour des raisons strictement professionnelles lu et traduit des textes comspirationnistes (-dans les limites autorisées par la liberté d'expression bien sûr), et notamment lu les protocoles. C'est un livre que je ne recommande pas, voire déconseille fermement, un ramassis de villebersées. A l'image de cette fable du 11 septembre colportée par certains médias, dont un grand nombre musulmans, qui veut , toute chose par ailleurs étant déjà écrite, maktoub, Dieu aurait voulu ou laissé faire ce massacre des innocents. je dis bien villebersées.

La réalité et c'est sur cela que je conclus, c'est que les descendants du latin voient ce que les descendants du sanskrit savent et vice versa. la manipulation disait Baudrillard est un tourniquet à base flottante. s'il voit ce que je sais et s'il sait ce que je vois, où est le problème? Pour faire de la matière il faut de l'antimatière, du visible de l'invisible, derrière l'univers de la shahada -du témoignage il y a l'univers de la Haqiqa, du Ghayb, du secret.

source: alterinfo
(par ouazzani)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yéhoudi 19/05/2008 16:41

" je dis bien villebersées"

tu dirais "billevesées" ce serait mieux...

mai_si 19/05/2008 17:34


Yéhoudi, en effet bonne remarque avec "billevesées" le sens est plus cohérent, c´est certainement ce que l´auteur a voulu dire, je ne me permettrais pas de retoucher ses écrits, merci.