dalaï-lama: "le parcours du peuple juif est un exemple à suivre".

Publié le par mai_si

Hubert Allouche offre un talith au dalaï-lama

Dans la matinée du vendredi 22 août 2008, à Roquedonde, dans le département de l’Hérault, le dalaï-lama, accompagné du maître tibétain Sogyal Rinpoché, a inauguré un centre bouddhiste, devant plusieurs centaines de retraitants, fidèles et amis. Lors de cette cérémonie, le dalaï-lama a reçu Hubert Allouche, Président du CRIF du Languedoc-Roussillon. Hubert Allouche représentait également Richard Prasquier, Président national du CRIF. Le dalaï-lama a remis à Hubert Allouche le kata, l’écharpe de soie blanche symbole de bienvenue. Le délégué du CRIF a été l’une des très rares personnes à recevoir cette marque distinctive. Celui-ci a offert un talith (un châle de prière) au dalaï-lama.
 
« Ce fut un grand honneur et j’ai éprouvé une grande satisfaction » explique Hubert Allouche. J’ai dit à sa Sainteté qu’il y a entre « nos deux peuples, une communauté de destin, nous sommes attachés à notre culture et à notre foi. Les passerelles entre le bouddhisme et le judaïsme sont nombreuses et une telle rencontre est le signe d’une grande fraternité ». Le dalaï-lama a dit ressentir une sincère affection pour le peuple juif et il considère que son parcours est un exemple à suivre.
 
L’épouse du Président de la République Carla Bruni-Sarkozy, le ministre des Affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner et la Secrétaire Chargée des Affaires Etrangères et des Droits de l’Homme Rama Yade, ont également assisté à cette cérémonie.

source: Crif, 25/08/08

Commenter cet article