Qu´attendent les pays arabes pour inscrire le Hamas sur la liste noire

Publié le par mais_si

Le Hamas est inscrit sur la liste noire des groupes terroristes des Etats-Unis, du Canada et, depuis 2003, de l’Union européenne.

 



1. Utilisation de la population civile à des fins de guerre


Nous l’avons mentionné précédemment : le Hamas utilise la population civile à des fins

militaires. Ces dernières semaines, les exemples ont été légion. En lançant leurs roquettes et missiles au départ des écoles, des habitations ou des mosquées, le Hamas expose

indiscutablement la population aux combats, en violation totale du droit international et des lois de la guerre. Des témoignages émanant des Gazaouis rapportent que des militants du Hamas auraient empêché des habitants de fuir les bombardements de leurs maisons, allant jusqu’à les raccompagner sous la menace de leurs armes. D’autres expliquent que des membres du Hamas se déplaçaient en tenant des enfants par les oreilles ou qu’ils détenaient

des civils en otages dans les ruelles afin de s’offrir une ’’barricade vivante’’ pour se protéger contre les attaques israéliennes.

2. Exécutions sommaires de membres du Fatah


Au lendemain de l’invasion terrestre israélienne, des rumeurs ont circulé sur la volonté du Fatah de profiter de l’opération pour reprendre le contrôle de la bande de Gaza. Plusieurs dizaines de membres du Fatah ont été placés sous surveillance tandis que – selon des sources proches du Hamas – plus de 35 membres du parti officiel de l’AP, suspectés de collaboration avec Israël, ont été exécutés durant le week-end du 4 et 5 janvier. Depuis le début de l’opération, le Hamas aurait par ailleurs mitraillé au moins 75 membres du Fatah dans les jambes en plus d’avoir cassé les mains de plusieurs autres. Le journal

al-Hayat al-Jadida rapporte que, durant les derniers jours de l’opération, le Hamas a encore exécuté plusieurs dizaines de militants du Fatah à Gaza, sous prétexte que ces derniers auraient violé leur assignation à résidence.

3. Détournement de l’aide humanitaire


Le Hamas, qui s’est pourtant fait élire grâce à son image de bienfaiteur social, n’a pas hésité à abandonner la population, non seulement en engageant une guerre à son dépend mais également en la privant de l’aide humanitaire internationale qui était transférée d’Israël vers la bande de Gaza. De nombreux rapports relatent que les hommes du Hamas ont saisi un pourcentage de l’aide alimentaire et des fournitures qui entraient à Gaza. Quant aux fournitures qui étaient destinées à être distribuées sans avoir ’’été prélevées’’ par le Hamas, une partie d’entre elles ont tout simplement été vendues aux habitants. Des camions d’aide humanitaire et des camions citernes remplis de fuel ont été mitraillés puis détournés par des membres du Hamas.

source: Note d´analyse ESISC, 20/01/2009.

 


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vidéo : Exécutions sommaires de membres du Fatah

http://www.dailymotion.com/video/x8bobn_admirez-la-revolution-nationale-dem_news

Commenter cet article