La démographie, une priorité du pays pour sauver l'Etat juif.

Publié le par mais_si

Bonne nouvelle démographique

Selon le Bureau central des statistiques, la population juive d'Israël rajeunit, contrairement à celle arabe qui vieillit.

En effet, le nombre de naissances juives a augmenté de 45 % entre 1995 (80 400) et 2008 (117 000). C'est le résultat de l'aliya de l'ex-URSS, d'un taux de naissance israélien de 2 à 3 enfants et de celui, plus élevé encore des populations orthodoxes et haredi.


Le nombre des naissances arabes s'est stabilisé vers 1995 autour de 39 000. Ce chiffre reflète le succès de l'intégration des Arabes dans les infrastructures du pays, telles l'éducation, la santé, les services, le commerce, les finances, la culture, le sport et la politique.

L'occidentalisation du taux de fertilité arabe (de 3,5 naissances par femme avant 1967 et 4 en Judée-Samarie) se retrouve dans la population arabe à travers le monde.


Par exemple, des chiffres de l'ONU montrent qu'étant de plus de 4 naissances il y a plus de 30 ans, le taux est descendu à 2-4 naissances en 2008.


Même le Yémen, un des champions de la démographie arabe, subit de nouvelles tendances. Ce mois-ci, une nouvelle loi a fixé l'âge du mariage à 17 ans minimum pour les garçons et les filles et a interdit ce genre d'union sans le consentement de la femme.


La population juive suit pour sa part une nouvelle feuille de route démographique, dans l'objectif d'augmenter sa population en Israël, tout en respectant les droits de la minorité arabe :


1. En remettant l'aliya dans les priorités nationales, dans le contexte de la crise mondiale économique ou la montée de l'antisémitisme en ex-URSS, aux Etats-Unis, en Europe, en Amérique latine et en Afrique du Sud.


2. En simplifiant le processus de conversion au judaïsme de 250 000 olim de l'ex-URSS.


3. L'immigration juive doit être facilitée par l'accès à l'emploi ou des logements plus abordables.


4. Le retour des expatriés devrait être encouragé par l'amélioration de l'éducation et des infrastructures de recherche et développement.


5. Des programmes écoliers et universitaires doivent être développés pour les olim.


6. Les régions de la Galilée et du Néguev devraient devenir des pôles d'attraction, au lieu de se concentrer sur la région de Tel-Aviv.


7. Il faudrait synchroniser les heures de travail avec celles de l'école à 9h-17h pour faciliter l'éducation des enfants.

8. Enfin, l'établissement d'une fondation juive mondiale est à souhaiter pour soutenir la fertilité juive à travers le monde, étant donné notamment le taux élevé d'assimilation.


En 1949, David Ben Gourion considérait que la démographie était une priorité du pays pour sauver l'Etat juif.


En 2009, le nouveau gouvernement jouira d'une masse démographique, militaire, économique et technologique.

Cela sera-t-il suffisant pour faire renaître l'héritage de Ben Gourion et renforcer l'avenir de l'Etat et de sa majorité juive ?

Par Yoram Ettinger 


L'auteur de cet article est responsable de projets au centre de recherche politique Ariel.

source: Jerusalem Post

Commenter cet article

jean 24/02/2009 14:52

ce qui bousille la croissance du peuple "elu" c est l inceste et la pedophilie franchemant vous etes repugnant
2000 plaintes d'abus sexuels ont était déposés cette années
Par Ruth Sinai, Haaretz Correspondent
L'associationdes victimes de viol en Israël a reçu près de 2000 plaintes d'abus sexuels au cours de l'année des enfants de moins de 12 ans, et près de 2500 de jeunes âgés de 13-18. En plus de la moitié des 9000 nouveaux cas d traitées au cours de la dernière année, les victimes sont des mineurs.
Dans 60% des cas impliquant des enfants de moins de 12 ans, l'abus compris l'inceste, tandis que 17% des viols et de 19% des actes indécents. Le rapport indique que dans 72% des cas impliquant des enfants de moins de 12 ans les agressions ont eu lieu dans la victime ou l'auteur de résidence, tandis que 12% ont eu lieu dans les établissements d'enseignement. Autant que 90% des victimes ont été agressées par quelqu'un qu'ils connaissaient.
Dans ce groupe, 17% des agressions ont eu lieu dans les établissements d'enseignement, de ces, 11% étaient en yeshivas religieux.
http://www.haaretz.com/hasen/spages/800600.html

mais_si 25/02/2009 11:12



Si l´abus sexuel en Israel "bousille la croissance du peuple elu", comment se fait-il que les pays arabo-musulmans ne soient pas atteint en premier lieu?
Je ne vois pas le rapport de cause à effet avec la démographie, de plus concernant la pédophilie, il n´y a pas photo avec le tourisme sexuel en Afrique du Nord, bien réputé pour celà, surtout
apres le Tsunami en Indonésie.

Avec cet article on est loin des 2000 plaintes en Israel pour abus sexuel:

DEUXIEME CONFERENCE ARABO AFRICAINE CONTRE L’EXPLOITATION, LA VIOLENCE ET L’ABUS SEXUELS DES ENFANTS l’Exploitation
sexuelle des enfants à des fins commerciales, (ESEC). Le communicateur a relevé que sur 8.4 millions d’enfants impliqués dans les pires formes intrinsèquement
condamnables, 1.8 million sont victimes d’ESEC et 1.2 million sont victimes de la traite dont 200.000 en Afrique.

Ce qui bousille la croissance c´est ca :



Le SIDA a fait perdre à quelque 14 millions d’enfants de moins de 15 ans actuellement l’un de leurs parents ou les deux. La plupart de ces enfants vivent en
Afrique subsaharienne.