Israel seul pays au monde accusé d´expropriation.

Publié le par mais_si

Juridiquement, un propriétaire peut valablement être privé de son droit, pour l’intérêt d’une collectivité ou pour cause d’utilité publique justifiant ainsi l’opération l’expression dénommée "expropriation pour cause d’utilité publique".

En Droit international, la cause d’utilité publique est une opération administrative par laquelle le propriétaire d’un immeuble est obligé d’abandonner à l’administration la propriété de son tiers moyennant une indemnité lorsque l’utilité publique l’exige.

Tout les pays démocratiques au monde appliquent cette méthode d´expulsion, à fortiori quand cette dernière est favorable à la sécuritée de la population.

Sans parler des pays arabes, qui ne sont pas démocratiques, qui ne se sont pas géner d´expulser les Juifs et ceci sans indemnisation aucune.

----------------------------------------------------------

Un groupe israélien saisit la Cour suprême pour geler les activités minières israéliennes en Cisjordanie

JERUSALEM, 9 mars (Xinhua) - Un groupe israélien a fait appel  lundi à la Cour suprême pour geler les opérations des carrières  contrôlées par Israël en Cisjordanie, accusant cette "exploitation " d'avoir violé le droit international. 

     "L'activité minière israélienne dans les carrières en  Cisjordanie est illégale et exécutée au travers de l'exploitation  économique brutale des territoires occupés pour satisfaire les  besoins économiques de l'Etat d'Israël, la puissance occupante", a critiqué le groupe Yesh Din : Volontaires pour les droits de  l'Homme, dans un communiqué. 

     Citant onze entreprises et sociétés qui dirigent des carrières en Cisjordanie, le groupe a ajouté que "selon le droit  international, ce type d'activité est une violation des lois  d'occupation ainsi que des droits de l'Homme et, dans certains cas, peut être défini comme un pillage".  

     Dans sa requête adressée à la Cour suprême, le groupe a  demandé que toutes les activités minières soient suspendues et  qu'aucun permis ne soit émis, et a préconisé le recours à l'armée  pour garantir cette interdiction et mettre fin à "l'activité  minière illégale en Cisjordanie". 

     Michael Sefarad, avocat du groupe, a déclaré au service  d'information Ynet qu'un appel lancé auprès de l'Administration  civile, organisme israélien responsable des questions civiles en  Cisjordanie, a révélé qu'aucun enregistrement sur la légalité des  mines n'a été observé. 

     "Le fait que personne n'ait jamais examiné les aspects  juridiques de ce dossier est stupéfiant, notamment compte tenu de  l'étendue des violations du droit international", a ajouté M.  Sefarad.

source: french.xinhuane

----------------------------------------------

Video sur expropriation à Jerusalem:

http://www.dailymotion.com/video/x6ibkk_israel-seul-pays-au-monde-accuse-de_news

Commenter cet article