Le Hamas n´apprécie pas le "chantage immoral", c´est sérieux!

Publié le par mais_si

Des chefs terroristes arrêtés pour faire pression sur le Hamas



Après avoir repoussé les exigences du Hamas concernant la libération de centaines de terroristes, Israël semble vouloir tenter de faire pression sur l’organisation terroriste pour parvenir enfin à un accord de libération du soldat Guilad Shalit.

 

Dans la nuit de mercredi à jeudi, Tsahal a lancé une vaste opération d’arrestations en Judée Samarie. Les Palestiniens ont affirmé que l’armée avait encerclé les maisons de plusieurs chefs terroristes du Hamas. Tsahal a confirmé avoir appréhendé 20 terroristes palestiniens, dont dix chefs terroristes. Dans l’opération, menée en commun par Tsahal et le Shabak, quatre membres du “parlement” du Hamas et un universitaire ont été capturés.

 

D’après l’organisation terroriste, l’un des Palestiniens arrêtés est Nasser Sha’er, l’ancien “vice-Premier ministre” du cabinet Hamas.

 

D’après les forces de sécurité, les terroristes arrêtés dans la nuit représentaient le leadership du Hamas en Judée Samarie et oeuvraient ces derniers temps à réorganiser la “branche administrative” du Hamas dans la région.

 

Ces arrestations semblent s’inscrire dans le cadre d’une tentative de faire pression sur le Hamas pour qu’il libère le soldat Guilad Shalit. Le 29 juin 2006, peu après l’enlèvement du caporal israélien, Tsahal avait déjà lancé une large opération d’arrestations, dans le cadre de laquelle des dizaines de chefs terroristes du Hamas avaient été appréhendés, dont des responsables de bureaux et des “parlementaires”, parmi eux : Mahmoud Abou Tir, Mahmoud Atouan et Khaled Abu Arfa.

 

Nasser Sha’er faisait partie des détenus, mais il a ensuite été libéré. Il a occupé le poste de responsable du bureau de l’Education et de vice-Premier ministre dans le 1er “gouvernement” d’Ismaïl Haniyeh. Sha’er était également responsable des efforts de réconciliation entre le Hamas et l’AP. Il a récemment rencontré de hauts responsables américains et européens auxquels il a exposé les positions du Hamas.

 

Le Hamas, évidemment, n’a pas apprécié ces arrestations et l’un de ses porte-parole a affirmé qu’il s’agissait d’une forme de “chantage immoral de la part de l’occupant sioniste.”

 

De source palestinienne on prétend également que deux terroristes palestiniens ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans une attaque de l’armée dans le centre de la bande de Gaza. D’après les Palestiniens, il s’agirait de deux terroristes des brigades d’Al-Aqsa, la branche armée du Fatah. Tsahal a nié cette information.

source: actu.co.il

------------------------

Rappelons qu´Israel aurait l’intention de libérer 1000 prisonniers palestiniens, y compris ceux ayant du "sang sur les mains", en échange de la libération soldat israélien Gilad Shalit.

Commenter cet article

joel 19/03/2009 13:17

Les hommes du Hamas sont des génies de la communication !

C'est tout un art pour un bourreau de se faire passer pour une victime ...

Et avec quelle impudence ! !