Et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem. (Zac. 12/2-6)

Publié le par mais_si

Au lieu de garder ses yeux sur Dieu, Israël cherche la “paix” dans une collaboration naïve avec ses deux plus grands ennemis de tous les temps: le Vatican et l'Islam.

Suite à l´édition ci-dessous (Jérusalem doit être défendue arpent par arpent), j´ai trouvé interressant de reprendre l´article suivant (Jerusalem, coupe d´étourdissement) concernant la défense de Jérusalem.
-------------------------------------

Jérusalem doit être défendue arpent par arpent


Au delà des déclarations politiques officielles de part et d’autres concernant l’avenir de la capitale, un combat impitoyable est livré sur le terrain, au sens propre du terme, pour la possession de chaque arpent de terre.

 

C’est ainsi que la Cour Suprême, dans une décision qui l’honore, a réussi cette semaine à empêcher l’acquisition de terrains par la société « Arab Hostels Ltd ». Ces terrains appartenaient autrefois au Mufti de Jérusalem, Hadj Amin Al-Husseini, ami et allié d’Hitler, et oncle de Yasser Arafat, faut-il le rappeler. Le mufti avait fui Israël en 1948, de peur d’être arrêté et jugé pour collaboration avec les nazis.

 

« Arab Hostels Ltd » prétendait devant la justice qu’elle avait acquis ces terrains par la suite. Elle avait donc engagé une procédure contre l’Office du Développement de l’Administration Cadastrale et contre l’Association « Ateret Cohanim », qui loue actuellement ces terrains situés à l’intérieur du périmètre appelé « Sheikh ‘Jarah », dans la partie orientale de la capitale.

 

En 1979, une loi votée par la Knesset avait classé tous les biens ayant appartenu au Mufti de Jérusalem « comme propriété de l’Etat » et laissés à la gestion de l’Office de Développement. Sur les 32 dounam (3,2 hectares) appelés « La Vigne du Mufi », 29 ont depuis été loués à l’Association « Ateret  Cohanim » à des fins agricoles.

 

La société « Arab Hostels Ltd » affirmait devant les tribunaux qu’elle était propriétaire légale de ces biens fonciers, « qu’elle avait acquis à la famille Al-Husseini devant un fonctionnaire jordanien avant 1967 ». Mais elle n’a réussi à produire des documents juridiques attestant cette acquisition.

 

Après avoir été déboutée par le Tribunal de Paix de Jérusalem, « Arab Hostels Ltd » s’est alors tournée vers le Tribunal de District, qui a rendu le même verdict, puis en dernier recours vers la Cour Suprême. Le juge Eliyakim Rubinstein a également débouté les plaignants, renvoyant le dossier au Tribunal de Paix.

 

Pour Me Amih’aï Mig’ar, avocat de l’Office de Développement, « il s’agit d’une victoire significative et symbolique pour l’Office et pour l’Etat d’Israël. Avec cette décision qui fera jurisprudence, la Cour Suprême s’est placée aux côtés de l’Etat dans sa lutte contre les tentatives répétées d’organismes arabes de prendre possessions de propriétés étatiques. Nous continuerons à lutter contre ce phénomène, car il s’agit d’un dossier important tant sur le plan juridique qu’historique »

source: actu.co.il par Shraga Blum 

----------------------

Jérusalem,

une coupe d'étourdissement


Des jours sombres s'annoncent pour Israël et son statut parmi les nations, même si le président Bush feint de soutenir encore l'état Hébreu. Les Ecritures ont prophétisé cette situation à plusieurs reprises et sans détours;

" [...] Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d'étourdissement Pour tous les peuples d'alentour, Et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem. En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s'assembleront contre elle. En ce jour-là, dit l'Eternel, Je frapperai d'étourdissement tous les chevaux, Et de délire ceux qui les monteront; Mais j'aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, Quand je frapperai d'aveuglement tous les chevaux des peuples. Les chefs de Juda diront en leur cœur: Les habitants de Jérusalem sont notre force, Par l'Eternel des armées, leur Dieu. En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda Comme un foyer ardent parmi du bois, Comme une torche enflammée parmi des gerbes; Ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d'alentour, Et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem. (Zac. 12/2-6)

Si "une pierre pesante" a plusieurs sens possibles et applicables à ce verset, le dernier "pétrifié de terreur" est particulièrement adapté à son actualité future dont les hommes ne peuvent même pas imaginer l'amplitude ni le degré!

1) pierre (grande ou petite)

1a) à l'état naturel
1b) comme matériau
1c) pierres précieuses
1d) outil de travail ou arme
1e) poids
1f) projectiles de destruction
1g) objets sacrés, mémorials ...
1i) (par assimilation) force, fermeté, solidité
1j) (métaph) pétrifié de terreur, pervers, cœur dur

Dans le cadre de l'"intox" Palestinienne et de la complicité pro-arabe des médias, il est utile pour ne pas dire salutaire de rappeler le point suivant. Lorsqu'une vue de Jérusalem est présentée, presqu'inmanquablement, le dôme doré de la mosquée d'Omar (anagramme de Roma) dite "du rocher", s'élevant sur l'esplanade du temple, est pris comme point de mire central de la vue, même quand elle est panoramique. Cette particularité est mimétique avec l'aspect occulte qui s'attache à des monuments en d'autres lieux investis depuis longtemps par l'Adversaire. Ainsi pendant longtemps, aucun toit ne devait dépasser ceux du Kremlin à Moscou. Les Russes se tiennent depuis longtemps à l'affût de l'opportunité de s'emparer des terres d'Israël et d'y constituer un butin dont on peut estimer le montant à plusieurs milliards de dollars.


Depuis la promenade d'Ariel Sharon sur l'esplanade du temple au soir du 28 Septembre 2000, Israël en général et Jérusalem en particulier ont fait la une dans les médias et ce quotidiennement. Avec le parti pris pro-arabe de ces médias, la dérive antisémite a pu s'installer et engendrer les actes de haine contre les Juifs et ce, dans le monde entier car aucune nation n'échappe à cette fièvre. L'histoire se répète et se réécrit puisque l'esplanade du temple est à présent appelée l'esplanade des mosquées... présentes sur le site depuis le quatorzième siècle seulement! Faut-il ajouter que Jérusalem n'est jamais citée dans le Coran en dehors d'une expression "l'éloignée" qui la concernerait.

Pour cuire et tuer une grenouille ou un crustacé, il suffit de placer l'animal dans une casserole d'eau froide sous laquelle on allume une flamme à feu doux. La tiédeur croissant, la torpeur s'empare de l'animal qui mourra ébouillanté alors qu'il se croyait en sécurité dans son élément. C'est à force de se laisser harceler par des terroristes formés par les religieux du croissant qu'Israël a fait preuve de faiblesse et de torpeur. Sa réaction est trop tardive et condamne l'Etat à plus ou moins long terme jusqu'au jour où l'accès sur les bancs de l'ONU lui sera refusé. L'enchaînement des faits conduira finalement les nations à organiser une véritable croisade de fin des temps en réunissant une armée de 200 millions de cavaliers, ce qui fait bien sûr sourire les stratèges actuels.


L'Imam de Rome, le Professeur Abdul Hadi Palazzi, un théologien très érudit, qui possède entre autres un doctorat en sciences islamiques par décret du grand Mufti d'Arabie Saoudite, a pris des positions extrêmement courageuses. Depuis quelques années, il fait entendre la voix d'un tout autre Islam, évidemment très minoritaire, fondé sur de nombreux versets du Coran. Il s'appuie notamment sur les versets : Sourate XVII, 100-104 et Sourate V, 20-21 pour affirmer que la terre d'Israël a été donnée non aux enfants d'Ismaël - qui ont reçu l'Arabie - mais aux enfants de Jacob, donc au peuple d'Israël. Le commandement fondamental de l'Islam étant la soumission à Dieu, se révolter contre Israël, c'est se révolter contre Dieu.


Les bases mêmes de la légitimité du peuple Juif à vivre sur une terre qui leur a été donnée par L'Eternel ne sont plus que des versets évoqués dans les cours de théologie et les synaguogues, ce dernier terme n'apparaissant que dans le Nouiveau Testament!

Suit une traduction effectuée à partir d'un texte de Dave Hunt:

Quand ces prophéties furent écrites, il y a environ 2500 ans, Jérusalem n'était que ruines, son histoire, dans les années qui suivirent, ne fut qu'une suite de destructions, et les juifs qui étaient dispersés partout ne cessèrent d'être persécutés. En dépit de tout cela, Dieu les a ramenés dans leur pays en 1948.
Et aujourd'hui, suspendue comme une pierre pesante autour du cou, Jérusalem est le problème numéro un pour l'ONU, tout comme le prophète l'a déclaré.
Israël est insignifiant, vu sa taille, mais il est formidable dans ses prouesses. L'Amérique a failli lamentablement dans sa tâche de sauver ses otages en Iran, mais Israël a délivré les siens au cœur de l'Afrique et n'a perdu qu'un seul homme. Quand l'Iraq persistait à développer ses armes nucléaires en dépit de l'opinion mondiale, Israël a complètement détruit toutes ses installations en les bombardant. Les forces Israéliennes pourraient maintenant prendre possession du Caire, de Damas et de Beyrouth. Ce pays est vraiment "comme une torche parmi les gerbes".
La plupa
rt des nations aujourd'hui refusent de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. Elles veulent que Jérusalem soit sous un contrôle international. Le Vatican a demandé l'internationalisation de cette ville pendant les dernières 48 années.

Récemment les chefs de la communauté chrétienne à Jérusalem ont fait une demande pour son internationalisation. Le conseil Œcuménique Mondial a fait la même demande.


Etrangement, les dirigeants d'lsraël ont secrètement offert de remettre au Vatican la souveraineté de la vieille ville de Jérusalem.


Jérusalem doit devenir "le second Vatican du monde".


Les 800 références à Jérusalem offrent la seule explication de sa grande importance sur la scène mondiale aujourd'hui. Jérusalem est "la ville de notre Dieu" (Ps. 48:1,9) choisi par Lui pour jouer un rôle spécial dans la destinée de l'humanité. Et encore, Jérusalem doit devenir la capitale d'un pays qui sera beaucoup plus grand que la terre qu'il occupe maintenant... "de la rivière de l'Egypte ... à la rivière Euphrate" (Ge. 15:18) donné par Dieu aux descendants d'Abraham, d'isaac et de Jacob comme "un héritage éternel" (Ge. 3:15; Jér. 7:7).


Même le Coran désigne les enfants d'Israël comme le "peuple du Livre" que Moïse a amené dans le pays promis et à qui ce pays appartient (Sourate 2:G3 et 5:19-24, 68, 70; lO:91, 94; 44:30, etc.). néanmoins, l'Islam insiste pour dire que le pays d'Israël appartient aux Arabes. De ce fait, Israël doit être détruit! Autrement, l'Islam serait dévoilé comme une fausse religion. Voilà tout le problème. Parler constamment de paix leur permet de mieux se positionner pour anéantir Israël.

Oui, il y aura une paix de courte durée, mais l'aboutissement en sera une très grande guerre dans le proche orient.
Conquérir ce "jeune David" militairement est pour le Goliath arabe un vain espoir, car les Arabes ont déjà été battus 5 fois par Israël. Non, l'attaque doit venir celte fois de l’intérieur par une “paix offensive”. La stratégie des Arabes est claire: Parler toujours de la paix, signer des pactes de paix et utiliser tout ce qui permettra d’établir une tête de pont dans le pays, pour lancer une dernière attaque qui sera leur coup de grâce contre Israël. Croire que les Arabes ont un autre but dans leurs manœuvres, c'est se faire piéger par leurs moyens de séduction.


Pourtant, plusieurs évangéliques croient à leurs subterfuges et sont persuadés que les négociations en cours vont aboutir à une paix durable. Récemment, Paul Crouch de TBN et Pat Robertson de CBN (deux chaînes de télévision aux Etats-Unis) ont promu cette fantaisie. A leurs yeux, la paix de Dieu viendra par les organisations terroristes Musulmanes en collaboration avec les leaders incrédules d'lsraël qui sont en train de désobéir à Dieu: ils bradent la terre que Dieu leur a donnée et qui ne devrait jamais être cédée.
Yasser Arafat est bien au courant.


Début 1994, lors d'une allocution dans une mosquée à Johannesburg, il a fait un appel pour la continuation du djihad (guerre sainte) afin que les pays reprennent Jérusalem. Arafat n'a laissé aucun doute sur ses intentions quand il a dit: "je n'accorde pas plus d'importance à ce pacte (entre l'OLP et Israël) qu'à celui qui a été signé entre Mahomet et Kuraish". Après avoir signé un "pacte de paix" avec Kuraish, sa propre tribu, Mahomet l'a rompu sous un prétexte quelconque, a tué les leaders Kuraish et a conquis la Mecque. Donc, Arafat était en train de dire que l'alliance entre l'OLP et Israël n'était qu'un autre pas vers leur conquête de ce dernier et qu'elle était faite pour être rompue.


De plus, la conquête, non seulement d'Israël, mais du monde
entier est le but immuable de tout l'Islam. Aucun des pays occidentaux n'a ignoré l'existence du Rideau de Fer et du Rideau de Bambou, et chacun connaît la détermination du Communisme à contrôler le monde. Pourtant, le Rideau Islamique n'est jamais mentionné dans les media ni son intention de conquérir le monde pour Allah. Il y avait plus de liberté de religion dans l'ancienne URSS et il en existe plus aujourd'hui en Chine communiste qu'il y en a en Arabie Saoudite, en Afghanistan, au Soudan et dans d'autres pays Islamiques. La construction de mosquées augmente partout dans les pays occidentaux pendant que l'Islam refuse la liberté aux autres religions dans les pays qu'il contrôle, on estime qu'un tiers de la population mondiale aura embrassé cette religion à la fin de celte décennie.
Depuis sa conception, l'Islam est une religion de conquête.


Mahomet même a mené 27 invasions dans des villes voisines, et durant sa vie ses disciples se sont engagés dans 50 autres. Ils ont donné un choix aux peuples conquis: se convertir à l'Islam ou mourir. Parfois on leur a donné une autre alternative: payer un lourd tribut. L'Islam a converti par la force des vastes régions qu'il domine actuellement et où la conversion à une autre religion est sévèrement interdite. La conversion à une autre religion en Arabie Saoudite aujourd'hui est punie de mort.
Les terroristes islamiques jouent un rôle spécial dans leur conquête du monde.


L'Islam offre à ceux qui meurent en djihad l'assurance du paradis, ceci est un grand encouragement pour ceux qui se suicident dans leur mission de destruction par les explosifs qu'ils attachent à leur corps, surtout pour tuer les lsraéliens. Les visages de ces “héros martyrs” couvrent les murs de Beyrouth et Téhéran...

Quand un soldat Egyptien, Suleiman Khater, est devenu fou furieux, et a tué cinq touristes Israéliens, qu'a fait l'Iran? il l'a appelé un héros, a donné son nom à une rue de la ville et a mis un jour à part pour l'honorer.


Feu Ayatollah Khomeini a dit: ”la joie la plus pure en Islam est de tuer et d'être tué pour 'Dieu”.


Dans sa guerre contre l'Iraq, l'Iran a nettoyé les champs de mines en y envoyant des jeunes garçons devant ses troupes et ses chars. En 1982, dans un seul champ, environ 5000 enfants étaient déchiquetés par les mines afin que l'armée puisse avancer.
Ce terrorisme est toujours expliqué comme étant la faute d'une petite minorité de fanatiques qui ne représente en rien le vrai Islam et les Arabes instruits dans le monde. Mais au contraire, le Coran dit dans Sourate 5:33 (voir aussi 47:4) que tous ceux qui s’opposent à Allah (c’est~à-dire tous ceux qui ne sont pas musulmans) doivent être “tués, crucifiés ou avoir leurs mains et pieds retranchés”. La sourate 9:5 dit “de les tuer partout où ils se trouvent, de les prendre comme captifs et de les assiéger“.
En dépit de tous ces faits, les médias restent toujours pro-Arabe et anti-Israël. Ce fait se manifeste virtuellement tous les jours. Considérons ce qui est arrivé après qu'un des agents du Hamas, dans une attaque suicidaire, se soit tué avec 22 Israéliens en blessant beaucoup d'autres dans un bus à Tel Aviv.


L'après~midi du même jour, la journaliste Hilary Bowker expliquait sur CNN que même si la plupart des gens avaient une mauvaise conception du Hamas, ce groupe ne cherchait pas à faire du mal. Rosemary Hollis, un “expert” qui fut interviewé, a ajouté en parlant du Hamas, "ils font partie de la communauté. Beaucoup de professionnels du Hamas ... auront des fonctions ... dans les écoles, ou dans les cliniques ou dans les mosquées... (pour) les pauvres".


D’autres chaînes de télévision aux Etats-Unis continuaient à blanchir la situation, y compris les infos d'A.B.C. “World News Tonight” avec Peter Jennings, dont le programme est le plus suivi par le public américain. The Jerusalem Post a dit, “Pour tourner un massacre des Israéliens en faveur d'une propagande pro-Palestinienne, personne n'est un plus grand virtuose que Peter Jennings de la chaîne ABC”. Il n'y avait pas dans son émission un seul mot du fait que quelqu'un était tué dans l'incident. Au contraire, Jennings se pressait d'expliquer que cette attaque n'était qu'une réplique après ce qui était arrivé au préalable devant une mosquée. Jennings était incapable de distinguer la différence entre l'acte impulsif d'un seul individu momentanément dérangé, et un acte minutieusement préparé par une organisation dévouée au terrorisme avec le soutien des nations Arabes. Le Hamas déclare que chaque musulman est obligé d'aider à détruire Israël. Jennings décrit ces meurtriers professionnels comme “les musulmans dévoués et politiquement éveillés” et les considère comme des héros.
Aucun blâme n'était parlé contre le Hamas, mais Israël était reconnu coupable pour la mort d'un de leurs soldats, Nahshon Wachsman, kidnappé par le Hamas, et qui, disait Jennings, “est mort, par la suite, quand les Israéliens ont essayé de le sauver par force”.
Peut~on dire, « A bas les Israéliens parce qu'ils ont voulu sauver l'un des leurs?


Un autre journaliste de la télévision Américaine, Tom Brokaw, ne voulait pas être en reste. De Jérusalem il a présenté un programme intitulé “The Story of the Israeli fathers”. Il y avait des interviews avec le père de Nahshon Wachsman, Yehuda Wachsman, et Tyassir Natsche, un riche commerçant Arabe, le père d'un des ravisseurs de Nahshon:
“Deux pères dans le proche orient, tous les deux religieux, souffrant et liés par la mort de leur fils”. Quelle comparaison! comment mettre sur le même niveau la mort de Nahshon avec celui qui l'a kidnappé et tué?
Des 21 pays Arabes, aucun n'est une démocratie. Il n'y a aucune liberté de religion, et d'autres droits humains sont souvent écartés. Il faut être musulman, par exemple, pour être un citoyen d'Arabie Saoudite. Toute réunion chrétienne, publique ou privée, est interdite.
Cinq chrétiens des Philippines étaient récemment emprisonnés parce qu'ils tenaient une étude biblique dans une maison. La peine de mort pour tout blasphème contre Mahomet est de rigueur au Pakistan depuis 1991.
Au Soudan, les chrétiens sont littéralement crucifiés. Mais en dépit de tout cela, les musulmans, vivant dans les pays occidentaux, jouissent pleinement de la liberté de religion et d'expression; un droit qui est refusé aux autres relisions dans les pays musulmans.


Aux Etats~Unis, des milliers de citoyens, y compris des Musulmans, ont protesté contre la participation américaine à la guerre du Golfe, tandis qu'en Arabie saoudite, pour qui l'Amérique combattait, le gouvernement a averti que si l'un des citoyens protestait, il aurait une main et une jambe sectionnées ou serait exécuté. Robert Morey explique dans son livre "Islamic Invasion": “La loi islamique ne reconnaît pas la liberté de l'assemblée, ni la liberté de la presse. Toute personne qui n'est pas musulmane n'a même pas les droits civiques. Elle peut subir une incarcération même sans procès, la torture, et l'assassinat politique; les mains, les pieds, les oreilles, la langue et même la tête pourraient être coupés; toutes ces choses font partie de la loi islamique aujourd'hui parce que tout cela était dans la culture de l'Arabie du septième siècle. Tant que cette vérité n'est pas totalement comprise, les occidentaux ne comprendront jamais pourquoi les musulmans pensent et agissent de cette façon.
Le refus des droits civiques aux femmes, qui est clairement défini dans le texte du Coran, reflète leur maigre conception de la femme dans la culture de l'Arabie du septième siècle
”.


L'antisémitisme, de la part de ceux qui ne sont pas musulmans, gagne aussi du terrain dans le monde entier. Un lieu sûr pour les Juifs est nécessaire comme au temps d'Hitler. Pourtant, maintenant, comme pendant l'Holocauste, ce refuge leur est refusé. Israël manque d'espace pour construire et le monde entier défend les terroristes en empêchant de nouvelles constructions dans les "territoires occupés”. Alors, où seront logés de nouveaux réfugiés; de la Russie, par exemple, où Vladimir Jirinovsky déclare ouvertement, “Je ferai comme Hitler, peut être je tuerai 100 000 d'entre eux”, et obtient 25% des votes?
Dieu a promis ce pays à Son peuple. Toute personne qui s'oppose à la jouissance et à la possession de l'héritage d'Israël tombe sous la condamnation que Dieu Lui-même a établie:

"Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront" (Genèse 12/3).


Ceux qui croient en la Bible sont obligés d'admettre que “la terre promise” appartient aux descendants d'Abraham à qui Dieu l'a donnée, et doivent prier pour une paisible jouissance de cette terre.
Il n'est pas question d'être “pro-Israël” ou “pro-Arabe” ou “anti” l'un ou l'autre de ces peuples, mais d'être d'accord avec Dieu. Malheureusement, en essayant de reprendre le pays d'Israël, les nations Arabes s'opposent à Dieu et, de ce fait, se privent des bénédictions que Dieu a promises à ceux qui bénissent Israël. La colère et le terrorisme ne peuvent changer les faits. La volonté de Dieu s'accomplira.
Cependant, même la plupart des Israéliens ne croient pas en Dieu.
Israël a rendu le Sinaï à l'Egypte et est en train de céder Gaza et la Rive Droite aux Palestiniens. Tôt en Février 1995, dans un brève cérémonie, Israël a rendu 340 km2 à la Jordanie. Radio Jourdain a annoncé triomphalement, “La Jordanie a acquis la pleine souveraineté sur les pays qu'Israël a occupés”. Par de tels actes, Israël répudie les promesses de Dieu, qui lui a donné ce pays “pour toujours” (ix. 32/11~ I 3; 37/25; Jér. 25/4,5 etc.) et qui lui a défendu de le vendre (Lévitique 25/23), Au lieu de garder ses yeux sur Dieu, Israël cherche la “paix” dans une collaboration naïve avec ses deux plus grands ennemis de tous les temps: le Vatican et l'Islam.
Etrangement, Israël fièrement se confie dans ses propres capacités.
Dans sa déclaration à la naissance d'Israël le 14 Mai 1948 David Ben Gourion n'a fait aucune mention de Dieu qui les a restaurés dans le pays. Itzhak Rabin, le Général et Commandant des forces au moment de leur grande victoire en 1967, disait orgueilleusement: “tout ceci est le résultat des armées Israéliennes sans l'aide de quoi que ce soit ni de qui que ce soit”. Quel contraste avec le grand roi David qui gagnait des victoires beaucoup plus grandes et qui a donné à Dieu toute la gloire.
Combien de souffrances encore pour Israël, avant qu'elle n'apprenne à mettre toute sa confiance en Dieu et ne se rende compte qu'elle a désespérément besoin de lui.


Dave HUNT écrivain et conférencier

Pour voir les photos, cliquez à la source: http://www.bibleetnombres.online.fr/coupetou.htm

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ram Zenit 20/03/2009 15:31

Il faudrait changer les polices ! votre article est I-l-l-i-s-i-b-le !!! Le rouge ou violet sur fond bleu !!!
Domage car j;aurai aimer le lire
Merci

mais_si 20/03/2009 22:26


Je pense que le problème est réglé.
Merci