Aucun pays arabe ne veut accueillir des prisonniers palestiniens

Publié le par mais_si

Israël a décider d'expulser six prisonniers palestiniens quand ils auront fini de purger leur peine 

     Le cabinet israélien a décidé  d'expulser six prisonniers palestiniens quand ils auront purgé  leur peine, a annoncé lundi le ministre palestinien chargé des  prisonniers, Ashraf al-Ajrami. 

     M. al-Ajrami a indiqué que les détenus sont actuellement à la  prison d'Ashkelon, que certains y sont depuis des années « sous  prétexte qu'ils ne possèdent pas de carte d'identité palestinienne ». 

     « Le gouvernement israélien n'a trouvé aucun pays arabe ni  européen pour accueillir les prisonniers même s'ils sont  Palestiniens », a précisé M. al-Ajrami. 

     Par ailleurs, l'agence de presse locale Maan a rapporté que les prisonniers refusent d'être déportés et demandent à l'Autorité  nationale palestinienne (ANP) d'intervenir, parce qu'ils ont  notamment fini de purger leur peine. 

     Israël a intensifié les pressions sur les prisonniers  palestiniens après des négociations indirectes qui n'ont pas  réussi à aboutir à un accord sur l'échange de prisonniers qui  garantisse la libération de Gilad Shalit, soldat israélien otage  depuis 2006 du mouvement islamique Hamas, rival de l'ANP. 

     Israël accuse le Hamas de renforcer ses demandes mais ce  dernier insiste sur le fait qu'il sélectionnera les noms des 450  premiers détenus sur les 1 000 prisonniers qui doivent être  libérés.

source: Xinhua

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article